Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Zava Tavectout

périple en Inde Dehli Srinagar

26 Août 2012, 07:30am

Publié par Zava Tavectout

Me voilà de retour depuis deux jours et je cherche encore ce qui pourrait être l'essentielle , l'impression  la plus forte de ce voyage , envahie par de multiples images de multiples émotions je ne peux que reprendre  leur slogan "incredible India"

Incredible  les paysages immenses , incredible les transports , incredible la façon de vivre , incredible la densité de la population , incredible la misere la maladie la mort que l'on croise partout en se promenant , incredible les négociations pour tout , incredible la gentillesse et l'hospitalité , incredible la beauté des monuments qui jouxte une saleté sans nom .....

Incredible je suis encore sous l'effet de cette multitude de perceptions d'émotions , mes repères de française ont volé en éclats laissant sans cesse la place à l'étonnement la curiosité l'admiration la consternation.

 

L'inde ne peut laisser indifférent elle nous bouscule nous secoue nous émerveille ,  nous rend un peu plus humble et heureux d'être si chanceux d'être né ( pour ma part en tout cas) dans la bonne caste au bon moment .

 

 

 

Notre voyage  en Inde du nord 

Dehli  :

Nous arrivons de nuit à Dehli , en face de l'hôtel des hommes et des chiens dorment à même le sol des papiers des ordure jonchent le sol . Il fait très chaud , dès que nous sortons nous assaillis par des rabatteurs . Après quelques temps nous apprenons à nous en débarrasser . Le métro est en panne block aout total d'électricité les générateurs ronronnent et empestent le fuel, promenade en ricshaw .

 

 

La conduite indienne est tellement dense et risquée que nous n'arrivons même pas à avoir peur .

DSC02519

Le fort rouge à Dehli

Ce n'est qu'un début dans notre longue histoire avec les transports en Inde . Nous fuions Delhi avec plaisir en prenant l'avion pour le Cachemire .

 

Srinagar :

Comme promis par les guides dès que nous sortons de l'avion les rabatteurs nous attendent . Armés d'une fausse détermination nous marchons jusqu'à l'arrêt de bus , ils nous suivent . C'est alors que nous expliquons que nous allons chez des amis en sortant la carte de visite de la house boat ....

Petit retour en arrière l'an passé en Malaisie nous avions fait tous nos cadeaux à Malaca chez un indien du Cachemire il nous avons monté expliqué le Cachemire et le Ladak , c'est lui qui nous avait convaincu de ce voyage . Pendant un an nous avions gardé sa carte de visite avec l'adresse du house boat de sa famille . 

Voilà cette carte présentée au chauffeur de bus un an plus tard qui soudainement nous ouvre toute les portes :

Le bus roule à travers des camps militaires arrive en ville et nous dépose sur le quai , une barque  nous emmène au house boat , le boy nous accueuille le patron arrive un peu plus tard nous négocions dormons .

DSC02525

 

 

DSC02528

 

 

DSC02543

crochet sur le house boat

Le Lendemain nous demandons une barque pour rejoindre la ville , on nous demande d'attendre , une heure passe pendant laquelle on se demande bien ce qu'ils mijotent , arrive alors le père "Dady "de cette famille . Il nous accompagnera partout pendant trois jours , nous négocira tous nos transports nous fera rentrer dans les mosquée sans payer sans voile , nous fera tout visiter moyennant beaucoup de Malboro ( c'est le ramaddan il fume en cachette ), nous invitera à manger chez lui . Comme le veux la coutume il restera assis à nous regarder manger , nous connaîtrons toute la famille . Tout ça pour rien, juste parce que nous venons de la part du fils de Malacca alors on est leurs amis . Je ne vous dit pas tous les doutes qui nous ont traversés , puis la profonde impression d'être que des cons face à tant de générorisité . C'est ça qui est incroyable en Inde il faut négocier être sur ses gardes mais aussi être ouvert à la rencontre et à leur génrosité . Que de contrastes dans nos sentiments , nos ressentis .

DSC02558

Mosquée entièrement décorée de papier maché

DSC02566

Jardin Mongol

DSC02580

Dady dans sa maison

Je voulais voir les gens qui brodent les châles , Dady m'arrange un rendez vous . Nous arrivons chez Ismail , il n'est pas là , nous revenons en fin d'après midi , il est là mais n'a pas de châles à me montrer , nous restons chez lui , la fille de la maison prépare une omellette pendant qu'ismael disparait pendant trois heures . Je discute avec sa soeur qui brode devant moi me touche et me sourit tout le temps . Enfin des cha^les arrivent , nous entamons des négociations d' achat , là plus un sourire il faut être sérieux , c'est le buiseness ...Ouf après ces six heures d'attentes je repart avec six châles, de quoi faire de beaux cadeaux où monter un buiseness......Ils n'attendent que ça .

DSC02584

six heures de négociations

DSC03295

Des Châles .....

Pendant trois jours nous avons vécus une visite extraordinaire de Srinagar sa vieille ville et fait cette rencontre extraordinaire avec Dady homme éclairé culitvé un brin subversif une rencontre magnifique .

 

Ce voyage va nécessiter quatre posts alors à bientôt pour la suite ....


Commenter cet article

circuit inde 17/07/2013 17:17

Il est vrai que mes plus beaux voyages sont en Inde, ils m'ont beaucoup appris sur moi-même et sur le monde qui nous entoure. Je crois que personne n'en renvient inchangé :)

CarosBidouilles 27/08/2012 11:34

Ca a vraiment du être magique !
Vivement la suite ;-)

mithe 26/08/2012 14:53

Oh la belle poule au curry !

Dis- donc, quel voyage, quel bonheur, il va être difficile d'atterrir !

Bon, je m'occupe un peu de toi et je te réponds aujourd'hui