Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Zava Tavectout

VOYAGE EN INDE DU NORD Agra Varanassi et revenir

31 Août 2012, 21:07pm

Publié par Zava Tavectout

Une fois dans le bus (Manali), nous voilà partis pour 15 heures de route (calme cette fois çi ) jusqu'à Delhi , bercés par par les hurlements des films boliwoodiens qui défilent sur la télé . 

Un trajet sans surprise , juste un peu long . Arrivés à Dehli il nous faut cette fois compter les jours qui nous restent et organiser la suite ... Nous achetons nos billets de train pour Agra , Varanassi et notre retour sur Dehli avant le grand retour vers la France .

Le Lendemain départ à 4h du matin pour Agra arrivée 8H ....( pour 200km)

Arrivé à Agra chaleur étouffante , trouver un hôtel , rencontrer des français et faire comme tout le monde visiter le chef d'oeuvre le Tajmahal .

Nos cigarettes nos briquets sont confisqués à l'entrée , le Tajmahal ne sera pas un cendrier . Nous suivons les mouvements de foules , à l'intérieur nous contournons les deux tombes vides au pas de courses sous les coups de sifflets et les cris du surveillant des lieux :

 "go, go, go, turn !"

C'est beau , mais le côté romantique du batiment en prend un coup . Ceci dit l'histoire tragique du Maradja fou de chagrin, qui fit construire le Tajmahal après le décés de son épouse préférée à la naissance de leur quatorzième enfant en prend aussi un coup quand on décortique l'affaire :

Ce tout puissant choisit l'architecte le plus en vue de l'époque pour sa commande, et afin que son architecte soit inspiré par la même douleur que celle qu'il ressentait , il fit tuer la fiancée de celui ci .Bon il ya une morale le fils du Maradja en bisbille avec son père le fit enfermer celui dans le fort en face du Tajmahal les 9 dernières années de sa vie . 

C'était quand même une chouette prison avec une très belle vue sur le Tajmahal .

La visite du fort moins prisée que celle du Tajmahal , nous a beaucoup plu . 

Notre train pour Varanassi part de Tundla à 30 km d'Agra . Nous partons très en avance avec notre Rickshwa préféré , sans avoir pensé que nous roulerions sur une quatre voie pendant une vingtaine de kilomètres . Notre équipage arrive à bon port avec trois heures d'avance sur notre train . 

Arrivés à la gare , bien évidemment des petits gars habillés en rouge avec une plaque en cuivre" gouvernement "autour du bras nous harcèlent pour nous guider . Mais nous on sait: qu'il faut pas se laisser entraîner par n'importe qui . Fiers et sûrs de nous , on les déboute et  on s'installe sur le quai : à côté de cochons qui mangent les déchets jétés sur les voies , à côtés de gourous assis en tailleurs , à côté d'une femme qui installe son temple portatif sur le sol avant de prier , le tout dans une odeur d'urine ( on urine sur les voies dans les trains) et le bruit incessant des oiseaux qui vivent sous les toits de la gare .

Au bout d'un moment on trouve la salle d'attente , le gars qui la surveille me dit que mon train sera plate forme trois . Bon tout va bien, on arrive plate forme trois, on jacasse avec des espagnols , les petits gars en rouge reviennent à la charge on les envoie encore voir ailleurs . Et puis tout à coup un doute , le train devrait être là , et de l'autre côté du quai il ya un train qui ressemble à une bétaillère  avec le bon numéro . Alors d'un seul coup on les comprend les petits gars en rouge , ils essaient de nous mettre dans notre train , on court mais il va plus vite que nous ce putain de train . Dépités nous nous retrouvons chez l'intendant général , un bel homme à moustache, habillé d'un coustume beige entouré de neuf téléphonnes dont un à manivelle (j'hallucine, c'est un film !) . Eh bien l'intendant il nous a faché de ne pas avoir écouter les petits gars en rouge , il griffone derrière nos billets , et nous repartons en courant prendre un autre train qui démarre , mais nous n'avons pas de place . Nous sommes accueuillis dans un wagon puis un autre , une famille nous fait une place, la mère se couche par terre pour nous laisser une couchette , ils ne comprennent pas ce train va à Calcutta . Moi j'en ai marre tant pis si j'arrive à Calcutta je dors . A deux heures du matin le train fait une halte , le train que nous avions raté est dans la même gare , François me secoue et je cours endormie jusqu'au train . Nous retrouvons nos places . Ouf à six heures nous sommes à Varanassi (Bénares) .

Nous cherchons un hôtel et puis on repart marcher dans les Gats . Varanassi c'est un choc, un labyrinthe , des ruelles peuplées d'échoppes de poubelles ,de vaches, de hollyschit (bouses de vache), de mendiants de harcelleurs de propositions de drogue , de temples, de buffles de singes de lieux sacrés de cadavres portés par leurs proches vers les lieux de crémations . Varanassi c'est un lieu de pélerinage , le matin des processions vont vers le GANGE  pour les bains , une frénésie spirituelle habite cette ville . Varanassi nous montre de plein fouet les malades les morts les mendiants . Mourir à Varanassi est l'assurance d'un repos éternel , alors des anciens attendent au bord du fleuve . Le Soir les cendres noires des crémations flottent sur le fleuve accompagnées d'un flot de bougies .

Varanssi c'est aussi la Soie , nous visitons des ateliers . 

Fatigués par le bruit de cette ville sa saleté et parce que c'était mon anniversaire on va dans un bel hôtel .

Retour à Delhi que nous n'arrivons pas à aimer , achat de souvenirs, bière sur les terrasses avec d'autres touristes, valise, avion, train, maison .

 

 


L'Inde nous a secoué , surpris, ému ,l 'Inde nous a fasciné  l'Inde nous a changé . 

 

Je cherche encore ce qui m'a bouleversé à ce point . Quelques hypothèses :

 Tous nos repères européens explosent qui nous arrivons , tous les jours il faut remettre à plat notre façon de penser .Tous les jours nous voyons la maladie, la mort la misère . L'inde est imprégnée d'une grande vie mystique , hindouisme , musulmane, boudiste, sik, bahaiste...les religions ne manquent pas . 

Alors nous qui vivons dans dans une société très protégée très matérialiste nous reprenons pied , une fois le choc passé de la découverte , avec notre ame notre vie spirituelle .

Que personne ne s'y trompe je suis partie athée et je suis revenue athée. Mais je sais encore plus après ce voyage, combien nous ne pouvons faire l'économie d'une vie spirituelle qui nous relie à la vie et nous fait accepter notre destin de mortel . L'inde m'a appris celà . Etje rêve encore et encore de voyages de rencontres .

Ainsi ce termine ces épisodes indiens dans mon blog de couture .


Commenter cet article

Julien 14/05/2013 14:42

Je pense qu'un voyage en Inde fait tomber tout notre conditionnement inconscient d'européen. Personnellement je pense que je suis revenu changé, un poids en moins sans doute comme vous. En tout cas
l'Inde ça vous gagne! :)

Miss Voyage 27/02/2013 18:28

J'ai également trouvé que l'inde était fascinant mais maintenant il y a beaucoup (trop) d'arnaques liées aux tourismes. Ceci gâche un peu le spiritisme de ce pays et surtout dans le Rajasthan ...

Zava Tavectout 01/03/2013 09:58



Je ne suis pas allée au Rajasthan , malheureusement la vie spirituelle n'empêche personne d'avoir besoin d'argent et je suis plûtot indulgeante sur les arnaques, ça nous oblige à être très
vigileant en voyage , mais nous sommes si riches dans certains lieux . 



M Foucade 21/09/2012 23:44

Ce pays me fait rever encore plus à présent avec toutes ces contrastes et puis comme tu le dis, ce coté spirituel qui me manque ici et qui m'attire. C'est comme d'avoir peur et envie en même temps.
Un très belle partage, merci!

lathelize 03/09/2012 12:05

Je suis allée plusieurs fois en inde et je rêve d'y revenir. j'attends encore un ou deux ans et hop, je prends l'avion avec mes ptits gars!

Tok'ad 01/09/2012 19:08

Un reportage fabuleux, merci de nous faire partager tout ça

CarosBidouilles 01/09/2012 17:44

Je reste sans voie ...

Katleen 01/09/2012 16:34

quelle découverte!
j'ai eu la chance de visiter la Thaïlande et j'avoue que ce n'est pas au point de l'Inde pour certaines choses... mais ça a l'air magnifique!
merci pour ce "reportage" en image on s'y croirait

mithe 01/09/2012 14:07

Difficile de dire quelque chose !
ouaouhhhhhhhhh