Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Zava Tavectout

couture et crochet pour deuil

22 Mars 2012, 07:25am

Publié par Zava Tavectout

J'ose , encore,  en toutes circonstances .... Il faut savoir que mon cerveau soumis à un trop plein d'émotions ne réagit pas par un abattement , mais une recherche sans fin de tout ce qui est incongru décalé drôle . Alors âme sensible quitte vite ce blog te voilà prévenue tu risques d'être choquée .


Mon homme, mon amour vient de devenir orphelin , sa maman est partie pendant la dernière nuit de l'hiver . Il ne sera pas placé à la DASS , j'essaierai de le materner encore quelques décennies .

DSC01048

La mer à l'ile d'Oléron la veille du départ d'Arlette


Pendant une semaine nous l'avons accompagné, assise à côté de son lit je parlais , me taisais , puis crochetais un petit boléro japonais . Futile ? peut être , utile sûrement . Mes yeux mes mains accrochés à mon ouvrage libéraient mon esprit de ses tourments .

DSC01052

DSC01054DSC01056

Sac Promod assorti au boléro

DSC01062

Porté par bébé ZAva ( ma petite dernière)

Les derniers jours m'ont convaincu que notre législation en ce qui concerne l'euthanasie est une hérésie . Trois jours à attendre de la mort à surveiller son souffle , ne plus communiquer avec elle , voir sa bouche ouverte son visage basculée en arrière méconnaissable .

Pas de solution légale pour abréger, heureusement mes mains touchent la douceur de la laine mon cerveau s'échappe en comptant les brides les jetées ...

 

Quand enfin son dernier souffle est arrivé il nous a fallu organiser les obsèques . Un peu d'espoir pour toutes celles qui voudraient vivre de la couture , j'ai découvert un marché pour elles : le capitonnage de cercueil  .

Un petit métrage de satinette bien synthétique avec des plis même pas piqués 167 euros . Alors pour celle qui veulent s'y mettre , y en a pas en coton bio .... 

Demain nous irons à l'église et au funérarium, entre deux paquets de mouchoirs je me suis cousue une robe et un boléro pour lui dire aurevoir . Je ne voulais pas de noir , un peu de couleur en hommage à sa pétillance ( je ne sais si ce mot existe )

DSC01072

DSC01073DSC01084DSC01058

Robe Macaron coleete pattern, boléro Japonais

Aurevoir Arlette .......

Et Pour finir , encore un peu d'humour noir, l'émmission de France inter qui me régale :

à votre écoute coute que coûte

L'homme qui voulait euthanasier son père   

Commenter cet article

HCarton 27/03/2012 15:45

bien d'accord avec toi ; rien de tel que de s'occuper les doigts pour allèger l'esprit ; j'en profite pour vous embrasser tous les deux

Marie-Christine 26/03/2012 09:43

Quel dommage de perdre une pétillante.. Et pas étonnant que l'orphelin se soit retrouvé avec toi :-). Tu fais ce qu'il faut pour vous consoler tous les deux je pense, mais quand même c'est bien
triste, grosses bises..

Tok'ad 25/03/2012 20:56

Quel bel hommage pour Arlette... Je craque complètement pour le boléro au crochet, il est magnifique, et ta robe te va à ravir
Bises

naninotte 25/03/2012 15:08

Sacré Zava; tu as su trouver les mots et selon moi c'est ce qui compte.
Superbe ton petit boléro, j'aime beaucoup la couleur.
Quand je vois les tiennes j'ai de plus en plus envie d'une robe Macaron...

Nath 25/03/2012 13:11

.......
Du bleu comme une immense fenêtre, de l'or pour se réchauffer....tout est beau ( ah ! ce patron Colette Pattern)...et je vous t'embrasse très fort, et à lui aussi.

Elsa 25/03/2012 10:08

Orphelin mais pas seul... courage...

mithe 24/03/2012 16:47

Tu sais , quand Maman est partie, mon Homme m'a demandé s'il pouvait faire quelque chose pour moi, et je lui ai dit d'aller m'acheter de la laine. Cela faisait des années que je n'avais pas
tricoté, mais c'est à ce moment là devenu indispensable tant il était vital d'accrocher son esprit pour ne pas sombrer.
Allez, j'ose te dire que le deuil n'arrive pas à te rendre moche !
Je t'embrasse fort Dame Zava, allez et puis aussi l'orphelin, après tout, moi aussi je suis orpheline, alors j'ai une tendre pensée pour l'ami Sam